La confiance en soi est l’un des facteurs importants pour réussir à établir une vie équilibrée. Que ce soit au travail, en société, dans notre vie privée, l’absence de confiance en soi provoque un stress, des angoisses, et un mal-être capable d’anéantir tous vos efforts. Elle nous empêche d’avancer dans la vie, d’aller vers les autres, de concrétiser des projets.

 

La confiance en soi est un sentiment ; elle est liée à nos compétences, c’est le sentiment qui fait qu’on se fie à soi, qu’on croit en soi (Robert) du latin « con » = ensemble et « fidere » croire, se fier, se sentir en sécurité. La confiance est un moteur, un élan vital. Avoir confiance c’est se sentir à l’aise dans toutes circonstances, c’est avoir foi en ce que nous sommes, en nos capacités (physiques, affectives, intellectuelles) en nos ressources, en nos qualités, en nos atouts (faire des choix, prendre des décisions, nous adapter aux changements…). C’est ce que ressent une personne lorsqu’elle sait qu’elle peut compter sur elle-même pour accomplir ce qu’elle a faire dans la vie. Posséder cette confiance de base est une question de survie.

 

Parce que cette capacité à croire en soi n’est pas innée, il est toujours possible de la développer et de recréer une dynamique positive. 

 

 

    

 

« Dans vingt ans, vous serez plus déçu par les choses que vous n'avez pas faites que par celles que vous avez faites. Alors, sortez des sentiers battus. Mettez les voiles. Explorez. Rêvez. Découvrez.»

                                                                                         Mark Twain

 

 

 

 

 

 

 

  

PNL et confiance en soi

Confiance et soi et estime de soi sont souvent confondus à tort : ces deux concepts sont indispensables à notre bien-être et à l’épanouissement de notre personnalité.

 

L’estime de soi est liée à la valeur, au jugement positif  que l'on porte sur soi (= estimation), sur son image en fonction de notre hiérarchie des valeurs ; elle est en lien étroit entre le sens que nous avons de notre identité et notre manière de nous percevoir. Elle est avant tout conditionnée par nos croyances sur notre propre mérite.

 

S'estimer, c’est savoir reconnaître sa valeur et son importance. C’est aussi être connecté, être en contact avec le sens de sa vie, réaliser son projet de vie (buts, objectifs, chemin de vie) ou du moins s’engager pour le faire. C’est vivre avec une conscience éveillée, savoir s’affirmer, s’accepter tels que nous sommes, avec nos qualités et aussi nos imperfections. C’est, à l’âge adulte, la relation que l’on a par rapport à soi-même : c’est s’apprécier, se dire que nous méritons le bonheur, que nous le valons bien...

 

L’estime de soi représente la base de notre construction intérieure ; elle est source de confiance.

 

Cet état, positif ou non, génère des comportements et des attitudes qui ne font généralement que renforcer le sentiment ou entretenir l’image de soi du départ, comme une boucle d’auto-confirmation.

    

Qu’est-ce que la PNL va m’apporter ?

 

La PNL est un outil très puissant de changement de comportements qui nous permet d’agir sur cette boucle avec la connaissance et les outils nécessaires pour devenir acteurs de notre vie.

 

L’image de soi n’est pas figée, elle évolue en fonction de nos possibilités de varier nos perceptions de nous même.

 

Une meilleure connaissance de soi constitue la première étape pour élargir notre capacité de perception. Et plus la perception de soi sera positive, plus l’estime de soi (et la confiance en soi) sera positive, et plus la perception des autres sera, elle aussi positive. La mauvaise estime que nous avons des autres est proportionnelle à celle que nous avons de nous-même.

La PNL va donc nous permettre de travailler dans les directions suivantes pour renforcer la confiance en soi :

 

  • La connaissance de soi et la gestion ses émotions, de ses états internes : les peurs, les croyances qui sous-tendent la non acceptation de soi (d’être jugé, rejeté, peur d’échouer …), rester positif, prendre du recul, se concentrer sur ce qui est bon pour nous. Le manque de confiance amène des pensées qui influencent les comportements. Par exemple, la peur de ne pas être à la hauteur empêche le passage à l’action et introduit un sentiment de culpabilité et de doute sur nos propres capacités

 

  • L’identification de nos croyances et jugements limitants qui sont dommageables pour l’estime de soi.

 

  • Des procédures d’ancrages de ressources de sécurité intérieure, de nouveau comportements permettent de modifier une croyance limitante (telles que la peur, l’anxiété, la nervosité) en croyance positive ou facilitante. Des protocoles puissants  permettent d’effectuer un travail sur les croyances, les valeurs, l’identité pour apprendre à s’apprécier.

 

  • D’autres processus vont renforcer les croyances positives et les affirmations qui soutiennent l’estime de soi (Alignement des niveaux logiques, Format Génératif de la PNL, Core Transformation...)

 

  • Une meilleure communication : développer des compétences et qualité communicationnelle et relationnelles, cela avec les autres autant qu’avec soi-même (méta modèle de Grinder et Bandler) 

 

  • Un travail sur l’écoute, la calibration, la syncronisation pour créer un climat favorable à l’installation d’une relation constructive, de confiance en s’appuyant sur les perceptions sensorielles (VAKOG)

 

  • L'apprentissage à être soi-même, à s’affirmer, à être authentique, en alignement avec soi-même, ne pas culpabiliser, gagner en mieux-être

 

  • L'identification ce qui est important pour soi et se fixer des objectifs et des projets de vie en accord avec ses valeurs ; donner du sens à ce que l’on fait.

 

  • Et enfin, la mise en place de  stratégies pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés : se sentir à l’aise, être confiant,  prendre la parole en public...

 

 

Que vous soyez un particulier ou une entreprise, je serais heureuse de vous accompagner, avec la PNL,  à vous remotiver (ou remotiver vos équipes), à restaurer la confiance en vos désirs et en vos projets pour vous permettre de les réaliser.