Rechercher

L'hypnose pour les enfants

L'hypnose a un pouvoir magique chez les enfants et ce, quelque soit l'âge. Ils réagissent très bien à cette pratique douce et ludique et le changement est stupéfiant. Généralement pratiquée à partir de 3 ans, l'hypnose apaise, réconforte, active le processus de changement de l'enfant qui va peu à peu modifier sa façon d'appréhender le monde et les situations qu'il vit au quotidien. Le praticien installe très vite le rapport de confiance dans une atmosphère tranquille et rassurante qui sécurise l'enfant. Le praticien peut utiliser son doudou, des jeux ou des jouets qu'il va mettre en mouvement ou un livre pour raconter une histoire au petit enfant. Bien évidemment, il est inutile de demander aux enfants rester calmes et les yeux fermés ; même plus grands, ils ont besoin de bouger, de garder les yeux ouverts, ils sont curieux et spontanés. Lorsque la parole est accessible, l'hypnothérapeute peut travailler en hypnose conversationnelle et interactive et/ou demander à l'enfant de lui faire un dessin. Le rôle du praticien est d'intéresser, de capter l'attention de l'enfant par ses histoires métaphoriques qu'il crée au fur et à mesure et, même si l'enfant continue à jouer, une partie de lui entend le ou les messages cachés destinés au changement. Les enfants sont de véritables éponges, intuitifs, créatifs et très réceptif à l'hypnose, avec la capacité de faire "comme si" en se connectant à leur monde imaginaire sans chercher à comprendre ou à analyser quoi que ce soit. En état de conscience modifiée l'enfant accède ainsi facilement à ses super pouvoirs, les ressources qu'il a en lui. Chez les adolescents, le praticien peut travailler de façon plus formelle et, si cela s'y prête, de façon un peu plus spectaculaire comme avec des techniques de "speed hypnose" ou hypnose rapide qui installe l'adolescent en quelques minutes dans un état de conscience modifié en toute sécurité.

A l'hôpital, l'hypnose commence à faire son apparition notamment contre la douleur et l'on apprend même aux enfants à pratiquer eux-mêmes l'auto-hypnose à partir de 6 ans. En France, l'hôpital pour enfants Robert Debré compte de nombreux praticiens à l'hypnose ; ils utilisent par exemple la technique du "gant magique" pour diminuer ou anesthésier la douleur. Cela permet ainsi aux soignants de pratiquer aux enfants, pendant ce temps, des piqûres ou des traitements plus lourds comme la chimiothérapie. La pratique de l'hypnose permet ainsi de réduire l'utilisation de médicaments ainsi que la durée de l'hospitalisation chez les enfants.

L'hypnose thérapeutique est très efficace chez les enfants pour des problématiques (non exhaustives) comme l'énurésie, l'encoprésie, les cauchemars, le stress, les angoisses, les phobies, les tics et tocs, le bégaiement, les chocs émotionnels, l'agressivité, l'hyperactivité et les troubles de l'attention, le manque de confiance, le surpoids, la boulimie, les difficultés de la vie à l'école et à la maison.

Marie Ortigosa

Maître praticien en Hypnose éricksonienne et SAJECE

Cabinet de Sophrologie et d'Hypnothérapie de Sucy-en-Brie





6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout